Infos-societe.com » Travail » Simulation indemnité chômage : avez-vous droit à cette prestation ?

Simulation indemnité chômage : avez-vous droit à cette prestation ?

Vous quittez malheureusement votre entreprise après plusieurs années de bons et loyaux services. Vous pensez toutefois obtenir les indemnités chômage, mais elles ne sont pas automatiques. Vous devez donc vous renseigner au préalable pour être certain que cette somme vous sera transmise après la perte de votre travail.

Les conditions pour obtenir une telle indemnité

Vous pensez sans doute que l’argent vous sera offert sur un plateau doré à la fin de votre collaboration. Ce n’est pas aussi simple, la situation est même un peu plus complexe, car vous devez respecter quelques conditions.

  • Il est impératif de justifier 610 heures de travail au cours des 28 derniers mois.
  • Il faut bien sûr être inscrit comme demandeur d’emploi, car certes, vous avez perdu votre poste, mais il est sans doute judicieux d’en trouver un nouveau.
  • Pour recevoir cette prestation, il est nécessaire d’être constamment à la recherche d’un travail et votre assiduité peut être importante.
  • Pour que la simulation soit efficace, vous ne devez pas avoir atteint l’âge de la retraite.
  • Bien sûr, pour envisager un travail, il faut être apte physiquement.

L’une des conditions est particulièrement importante, mais elle est souvent mise de côté ou totalement méconnue. En effet, vous pouvez envisager l’indemnité chômage uniquement si vous n’êtes pas dans cette situation volontairement. Généralement, les salariés sont licenciés par leur entreprise ou ils signent une rupture conventionnelle. Ce sont les deux situations qui vous donnent accès à cette prestation.

Une aide pour calculer vos allocations chômage

Certes, un simulateur est très simple à utiliser et surtout beaucoup plus simple. Vous devez seulement renseigner toutes les indications afin de recevoir cette estimation. Elle peut être peaufinée aux côtés d’un professionnel qui pourra réellement prendre en compte votre profil. Par conséquent, l’information disponible sur la toile est une indication. Vous pourriez obtenir une somme plus élevée ou plus faible.

  • Vous devez déterminer votre salaire journalier de référence. Ce fameux SRJ est obtenu avec facilité en divisant par 365 jours le montant de votre salaire annuel. Ce dernier est calculé aisément, vous devez multiplier votre revenu mensuel par 12.
  • L’organisme applique ensuite l’une des deux formules, généralement, la plus avantageuse est prise en compte. Vous pouvez donc avoir 57 % de votre SJR ou 40.4 % de votre SJR et il est nécessaire d’ajouter depuis le premier septembre 2017 la somme de 11.92 euros pour le second cas de figure.
  • Le montant obtenu ne peut pas être inférieur depuis la même date à 29.06 euros.
  • De plus, la somme calculée ne peut pas être supérieure à 75 % de votre SJR.

Avec un rapide calcul, vous réussissez à trouver le montant que vous percevrez comme indemnité chômage. Si par exemple, vous aviez auparavant 1500 euros par mois, vous devriez obtenir entre 900 et 1000 euros. Cela dépendra des mois, car certains ont 30 jours et d’autres 31 jours. Si cette somme ne vous convient pas, il est impossible de la contester puisqu’elle est obtenue à l’aide de barème en fonction de votre précédent travail. Si vous souhaitez améliorer votre pouvoir d’achat, la seule solution consiste à dénicher un autre emploi.

Infos pour votre travail :